Etoiles doubles et exoplanètes par Daniel BONNEAU

       La découverte des étoiles doubles résulte des progrès réalisés dans la résolution angulaire des observations, de l'application de la spectroscopie à l'analyse de la lumière des étoiles puis du développement de la photométrie stellaire. Ces observations n'ont pas tardé à révéler l’existence d’étoiles binaires dont les composantes liées par la gravitation, forment des couples écartés orbitant en plusieurs centaines d'années ou des couples serrés dont les composantes sont en interaction sur des orbites parcourues en quelques heures.

Les systèmes stellaires binaires et multiples sont un résultat fréquent du processus de formation stellaire puisque dans le voisinage du Soleil et il apparait que plus de la moitié des étoiles sont membre d’un tel système.

Bien que le processus de leur formation soit différent, la détection des exoplanètes utilise les mêmes méthodes que celles utilisées pour l’observation des étoiles doubles. Cependant, étant donné la petitesse des masses des planétaires par rapport à celle des étoiles, les techniques employées doivent être beaucoup plus sensibles.

En examinant les catalogues de l’Encyclopédie des Planètes Extra Solaires, on constate que la majorité des exoplanètes ont été découvertes autour d’étoiles isolées comme notre Soleil. Pour l’existence de système planétaire, l’environnement gravitationnel d’un système multiple n’est pas aussi favorable que celui d’une étoile simple, mais on note l’existence d’un nombre croissant d’exoplanètes hébergées au sein de systèmes binaires ou multiples.

Ainsi nous verrons à travers quelques exemples, que les couchers  de soleils vus de la planète Tatooine ne sont probablement pas que de la science-fiction…

Salle FELLINI de l'ESPACE MIMONT 5 Rue Mimont, 06400 CANNES

 La SACA vous invite à prendre connaissance des activités de cet été, des résultats du dernier quiz de l'année scolaire (mai 2017) et de sa Lettre de l'été.

Bon ciel !

 

@ bientôt

L'équipe de la SACA

×